Le nouveau bureau du Souvenirs Français’66 : Jean-Louis Aroles, Ginette Fons, le colonel Antoine Guerrero et Jean-Pierre Reig (de gauche à droite).

Le nouveau bureau du Souvenir Français est composé de : Jean-Pierre Reig (président), Ginette Fons (trésorière) et Jean-Louis Aroles (secrétaire et porte-drapeau). Il est en place depuis le 1er octobre 2012.

Il y a quelques jours, une réunion préalable à l’assemblée générale a eu lieu dans la commune de Banyuls-sur-Mer, présidée par le colonel Antoine Guerrero, délégué général, assisté de Martine Albarelli, trésorière départementale et chargée de communication du Souvenir Français à Perpignan, en présence enfin des nouveaux membres dudit bureau.

Avec le soutien de Jean Rède (UMP), maire de Banyuls-sur-Mer et ancien vice-président du Conseil général des Pyrénées-Orientales, trois enfants du Pays ont accepté de porter les valeurs de cette association nationale et apolitique qui a vocation à conserver la mémoire de celles et ceux morts pour la France – entretien et restauration des monuments, tombes ou stèles en France et à l’étranger – et à transmettre ce souvenir aux générations actuelles et futures (organisation de conférences sur l’histoire de France et les valeurs patriotiques de la République, visite des lieux de mémoire, etc).

L’existence d’un Comité du Souvenir Français est naturelle, dans cette comune riche d’un passé, où des femmes et des hommes se sont battus pour la liberté, lorsque celle-ci était menacée.

Quelques uns des faits héroïques ont été peints par Henri Perrault (1867-1932) qui y avait installé son atelier. Ne lui doit-on pas la peinture intitulée « La défense du col de Banyuls », exposée dans le hall de la mairie de Banyuls-sur-Mer, qui rend hommage à la défense de la patrie par ses habitants face à l’occupation des troupes espagnoles, durant la campagne des Pyrénées-Orientales (1793-1795) ?

La présence au sein dudit Comité de Jean-Louis Aroles, fils d’un évadé de France, rappelle que des hommes ont franchi la frontière par ce même col de Banyuls pour rejoindre les Forces Françaises Libres.

Jean Mestres, président des Evadés de France, assistera d’ailleurs à cette assemblée générale. D’ores et déjà, plusieurs personnalités ont confirmé leur présence : Pierre Aylagas, député de la 4ème circonscription des Pyrénées-Orientales, maire d’Argelès-sur-Mer et président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille, l’abbé Martin Gabet, aumônier diocésain de la Mission de la Mer, aumônier militaire de la Réserve…

– SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012, A 16H, SALLE NOVELTY, RUE DU 14-JUILLET A BANYULS-SUR-MER.

Toujours lors de la réunion de préparation de l’AG du samedi 10 novembre prochain, à Banyuls-sur-Mer, en présence du colonel Antoine Guerrero et de Martine Albarelli.