L’association Walter Benjamin Sans Frontières propose un café philo sur le thème de « la connaissance de soi par la drogue », avec le récit des expériences du philosophe, par André ROGER, psychanalyste.

Ce vendredi 2 février, à partir de 18h 15, salle Novelty, à Banyuls-sur-Mer (entrée libre et gratuite).

« L’ivresse gagne en clarté », selon Walter Benjamin.

Les premiers protocoles expérimentaux avec le haschich, Walter Benjamin les observe et les décrit dès 1927, à Berlin, avec les psychiatres Friz Frankel et Ernst Joêl.

Jusqu’en 1934, il consignera avec précision de nouvelles observations sous l’emprise du hachich et occasionnellement de la mescaline ou de l’opium, à Marseille et à Ibiza.

Ces considérations subtiles indiquent « des rapports étroits entre ivresse et savoir : l’un nourrit l’autre et réciproquement ». C’est « Une illumination profane d’inspiration matérialiste et anthropologique « , à laquelle peuvent servir de propédeutiques, le hashich, l’opium ou toute autre ivresse du même genre, selon Walter Benjamin.

Au plaisir de vous retrouver nombreux à l’occasion de cette première soirée 2018.

Le calendrier de l ‘année 2018 sera expédié prochainement.