Le jeudi 28 mai, à 19h 30, dans la salle associative, le nouveau conseil municipal de Banyuls-dels-Aspres a été mis en place. Dans une ambiance peu habituelle due aux recommandations sanitaires, cette installation s’est déroulée à huis clos mais a été, pour la première fois de l’histoire de Banyuls-dels-Aspres, diffusée sur les réseaux sociaux.

 

 

Laurent Bernardy (photo ci-dessous), maire sortant, seul candidat au poste de 1er magistrat, a proposé à l’assemblée communale, une fois réélu, une augmentation du nombre de ses adjoints. Obtenue à la majorité, Fathia Charpentier, Christelle Galinie Mouche, Matthieu Mairende Gouges et Alan Helaine ont donc reçu, dans une ambiance solennelle, des mains de M. Bernardy, leurs écharpes tricolores respectives de maires-adjoints.

A la clôture de la remise des quatre écharpes, bien conscient que l’exercice de la démocratie ce n’est pas seulement faire campagne ou gagner des élections, ni même avoir une majorité, Laurent Bernardy a tenu à rappeler, le conseil renouvelé de plus de 50%, à tous les nouveaux élus qu’ils étaient « les représentants de 100% des Banyulencs et que tous ensemble, pour le bien commun, chacun se mettrait au travail dès la semaine prochaine ».
La parole a été également donnée à Dolores Carré qui, au nom de la liste « Agir ensemble pour Banyuls-dels-Aspres » et de ses trois élus, après avoir félicité M. le maire, a voulu revenir sur le taux de participation du 1er tour aux municipales, le 15 mars, sur le score obtenu de 43% par sa liste et à rappeler à l’assemblée deux articles du CGCT relatifs sur la vie publique communale.

Cette installation municipale bien peu commune, laisse aisément deviner que le maire et son conseil municipal continueront sur le mandat 2020/2026, comme ils l’ont fait au précédent, de rendre compte des décisions prises et de faire des réunions du Conseil des lieux d’expression, d’échanges, de débats.