Phénomène inquiétant en cette période estivale : pour la première fois depuis belle lurette, de nombreuses locations saisonnières dans la station balnéaire d’Argelès-sur-Mer ne trouvent pas preneur !

 

Plusieurs agents immobiliers argelésiens ayant dans leur portefeuille des locations saisonnières confessent avoir encore en cette période de haute saison estivale des meublés qui n’ont pas trouvé preneur et, pour la plupart d’entre eux, ce serait là une situation unique : « Du jamais vu, en cette époque de l’année ! ».

Parallèlement, les nombreux et récurrents embouteillages quotidiens qui asphyxient la circulation dans la station balnéaire pourraient laisser penser qu’Argelès-sur-Mer affiche « complet » par les temps qui courent.

Or, il n’en est rien. Le contexte 2022 est trompeur. C’est parce que les dessertes par le « petit-train » (sté Trainbus) qui irriguait l’ensemble du territoire communal ont drastiquement diminué, fondues comme neige au soleil, que l’on assiste quotidiennement à une monstrueuse pagaille pour accéder au centre-plage ; les touristes séjournant dans les campings se déplaçant désormais avec leurs propres véhicules.

 

L.M.