Geneviève VANQUELEF, de son nom de peintre « Gene », est bien connue dans sa ville pour avoir enseigné et participé pendant cinquante ans et plus à ses activités culturelles.
Elle a pratiqué, l’huile, le fusain, le pastel sec et l’aquarelle et tous les sujets l’ont intéressés mais elle a toujours privilégié le portrait. Depuis quelques années , elle s’y consacre exclusivement. Elle pense que malgré l’essor prodigieux de la photo et les capacités nouvelles envisagées de cette technique, rien ne remplacera jamais l’interprétation d’un visage expressif et sublimé par l’oeil et la technique picturale d’un peintre.
C’est une technique en devenir, difficile à maîtriser, mais elle s’allie si bien aux nuances psychologiques d’un visage, qu’elle est toute désignée pour son expression : « Lorsque je peins , j’oublie tout , mes maux, mes besoins, mon âge et l’heure. On a l’impression d’entrer dans la personnalité imaginaire de celui ou celle qu’on regarde et de se perdre dans les méandres de son être. On est soi-même, dans un autre espace-temps.« 

(En partenariat avec l’ARG : l’Association aRtistique d’arGelès », présidée par Bruno ALART).