A vouloir dramatiser la situation au plan local comme le font les médias et l’intéri-Maire d’Argelès-sur-Mer, voilà à quoi ressemblait ce matin le marché hebdomadaire de plein air du mercredi au village… Un seul commerçant non sédentaire a déballé sa marchandise dans le quartier historique « République » du village !

On se demande bien comment font les marchés de plein air des régions Hauts-de-France, d’Alsace, de Bretagne, de Normandie (…) pour survivre.