(Communiqué)

 

 

Action d’opposition à l’abattage de 16 pins avenue du Maréchal Leclerc à Argelès-sur-Mer initiée par l’association Argelès Nature Environnement

-« Un chantier d’abattage de 16 pins sur l’avenue du Maréchal Leclerc en entrée du village d’Argelès-sur-Mer a été initié hier, lundi 12 avril 2021.

Il s’agit d’un alignement d’arbres patrimoniaux de grande taille et en parfait état sanitaire qui crée un espace de verdure et d’ombrage dans un espace très urbanisé.
Certes la présence de ces arbres entraîne quelques désagréments : déformation de voirie, chute des aiguilles… qui sont utilisés pour justifier l’abattage.

Pour nous, le rapport gain/ désagrément, en priorisant l’intérêt général sur quelques plaintes particulières, ne justifie en rien l’abattage. Ce 12 avril, nous avons constaté le parfait état sanitaire des arbres, la présence de nid et d’oiseaux : tourterelles, palombes.

Nous avons rencontré quelques résidents qui ont majoritairement exprimé leur méconnaissance de l’abattage et leur opposition à celui-ci. Une réunion publique a été faite en novembre 2020 sur invitation papier sur laquelle il n’aurait pas été mentionné l’abattage des arbres mais seulement « un aménagement des espaces verts », de même que sur le papier distribué avant travaux. Nous estimons donc que la concertation est biaisée, ce qui a été confirmé par nos échanges avec les riverains.
L’abattage doit se poursuivre ces prochains jours. Nous sommes décidés à nous mobiliser sur place pour exprimer notre opinion.
Si le remplacement de ces arbres est prévu, nous souhaiterions que les nouvelles plantations se fassent en priorité sur des zones non arborées et non en remplacement d’alignements existant. C’est ainsi que l’on développera significativement le patrimoine arboré et que nous bénéficierons de tous les gains associés pour notre santé et notre bien être à long terme.

La veille sur les atteintes à l’environnement est une action majeure de l’association Argelès Nature   Environnement afin de porter la défense de l’intérêt général en lien avec les autres associations environnementales locales (FRENE 66) et nationales.

Nous inscrivons nos actions autour de l’implication citoyenne dans les orientations et le débat sur l’avenir de nos territoires et la transition qui nous semble nécessaire pour un avenir serein et enviable pour les générations futures ».