Un lecteur fidèle nous fait remarquer…

« J’ai appelé aujourd’hui, mercredi 6 juillet, la police municipale ; on ne respirera pas avenue du 8 mai 1945 – artère principale qui relie le village à la plage via le supermarché LIDL, Ndlr -, les travaux se poursuivent. L’arrêté municipal d’arrêt des constructions ne concerne que certaines zones du territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer. En gros, il concerne le secteur plage… les touristes pourront se reposer et respirer, les habitants à l’année des autres secteurs, eux, non ! ».

Effectivement, l’arrêté municipal interrompant tous travaux et chantiers en période estivale à Argelès-sur-Mer, plus précisément du 1er juillet au 31 août 2022, ne concerne qu’un schéma territorial très précis dans la station balnéaire : l’ensemble des quartiers qui irriguent directement le front-de-mer.