Toutes les terrasses de café ont été littéralement prises d’assaut, comme à la mi-août

 

Tous les ingrédients sont réunis, depuis hier, pour que l’édition 2022 de la Fête américaine soit un réel succès, et c’est très sincèrement le cas !

 

La tendance du jour, ce dimanche 17 avril 2022, à Argelès-plage, c’était de se balader au milieu des gros cubes… à bicyclette !

 

Le soleil, la foule, les musiciens, les boutiquiers, les restaurateurs, les organisateurs bien sûr – dont la Municipalité d’Argelès-sur-Mer et l’Association des commerçants et artisans d’Argelès-plage (l’ACAAP) -, les exposants de tous bords et de tous poils, les rêveurs, les fanfarons, les experts, les petits-baigneurs, les fashion victimes… sans oublier toutes celles et tous ceux qui sont venu(e)s avec leur story, à cheval, en Harley-Davidson, en Black Shadow, en Guzzi, bref en motos de légende, en belles machines tout simplement, sans oublier non plus les célèbres et historiques quatre roues « made in America » : de la Ford T à la Chevrolet Bel Air (ou Corvette), avec une touche de Oldsmobile, de Cadillac Eldorado (indispensable sous le ciel bleu du Roussillon) à la Jeep Willys… on a même croisé sur le sable une copie de la General Lee (Dodge Charger 1969) conduite par Bo et Luke Duke dans la série télévisée américaine « Shérif, fais moi peur » !

L’un des véhicules parmi les plus photographiés de cette Fête américaine, version 2022… Nostalgie, nostalgie !

 

De nombreux groupes et orchestres se sont installés sur les principaux axes piétons de la station balnéaire, depuis hier et jusqu’à demain Lundi de Pâques, les uns plus rock and roll que les autres, et vice-versa of course ! Guitare électrique, batterie, contrebasse, slap et pizzicato ; il y en avait pour tous les courants issus des racines du rock. N’oublions pas le chanteur !