Fu-rieux ! Ce commerçant du centre-plage n’en décolère pas… Et comme il est connu et reconnu pour ne pas avoir sa langue dans la poche et dire ses quatre vérités, sûr et certain que son récit va faire le tour de la planète Internet, via les réseaux sociaux, vous pariez combien ?

 

Hier matin, il se gare sur le parking dit « des Platanes » situé au centre-plage d’Argelès-sur-Mer, et désormais payant pratiquement 24H/ 24 – grosso modo de 9H à Minuit, du 1er juin au 30 septembre 2022 -, puis, ayant trouvé sa place « au soleil », sort de son véhicule pour aller pointer à l’horodateur où, déjà, malgré l’heure matinale, il doit s’inscrire dans la file d’attente pour prendre son ticket de stationnement.

Tandis qu’il prend son mal en patience, soudain depuis la queue dans laquelle il attend, il aperçoit deux ASVP* entrain de s’approcher de son véhicule pour mirer son parebrise. Il comprend vite qu’il va recevoir une contravention parce qu’il ne s’est pas (encore) acquitté du tarif du stationnement. Et pour cause, comment pourrait-il en être autrement, puisqu’il vient à peine d’arriver et qu’il y a une file d’attente devant l’horodateur…

Ni une ni deux, il part à la rencontre des deux ASVP, passablement énervé par une situation qui au fil des minutes devient kafkaïenne, pour ne pas dire surréaliste : « Mesdames, s’il vous plait, je viens à peine d’arriver, je vais chercher mon ticket de stationnement et à peine le dos tourné vous êtes déjà là !? Ce n’est pas Argelès-la-Naturelle, c’est Argelès-la-Magicienne ! ».

Le ton monte, de part et d’autre.

Dans la file d’attente (visible) devant l’horodateur, les automobilistes en famille fusionnent avec la colère (compréhensible) du commerçant argelésien ; en tout cas certains témoignent leur solidarité, critiquant ouvertement le fonctionnement des horodateurs dans la station : « On se demande s’il ne faut pas être Prix Nobel ou avoir bac + 5 pour comprendre leur utilisation, encore plus si on ne maîtrise pas la langue française… ». D’où, aux heures de pointe estivales, ces files d’attente interminables devant ces « parcmètres » nouvelle génération.

Les esprits s’échauffent. Un léger coup de tramontane vient rafraîchir l’atmosphère. Ouf ! L’ambiance est retombée. Mais les automobilistes n’en démordent pas. Scène de la vie quotidienne à Argelès-plage, tout le long de cet été 22… On ne saurait conseiller au Premier magistrat de la commune de revêtir l’habit d’ASVP, juste pour voir et entendre, pour comprendre tout simplement.

 

L.M.

 

*ASVP = Agent de Surveillance de la Voie Publique. Ce sont des agents municipaux. Ils doivent être agréés par le procureur de la République et prêter serment devant le tribunal judiciaire pour pouvoir agir seuls sur la voie publique.