Le dimanche 13 juin 2021, une journée à marquer d’une pierre blanche dans la vie d’Ansignan. C’est le jour que l’association Ansigna’Muse en liaison avec le musée de Bélesta, a choisi pour livrer au public son exposition sur l’archéologie et l’histoire

 

Les aléas du calendrier n’ont pas permis notre présence en ce jour important de félicité. Finalement, nous avons mis à profit ces aléas, pour partir à la découverte d’endroits fabuleux en pleine nature sauvegardée. Nous avons aussi rencontré des personnages hors cadres.

L’exposition

Elle devait être présentée dans la salle Guy-Barbaza. Comme l’invitation l’annonçait, une exposition riche de toutes les merveilles du temps passé. De temps immémoriaux devrions nous dire. Une exposition où toutes ces richesses, sont aujourd’hui portées à la connaissance de chacun en toute modestie, simplicité. Ces richesses accumulées au fil des siècles, par des générations d’hommes et de femmes nous ayant précédés sur ces terres généreuses du Fenouillèdes.

Nous devons cela à l’association Ansigna’Muse avec sa présidente Lyliane Cardona, mais aussi à M. Baills, président du musée de Bélesta, à Tarek Kuteni, directeur du château-musée, à Valérie Porra-Kuteni, Roland Salguero. Bien sûr, nous n’oublierons pas Jean-Philippe Struillou, maire d’Ansignan, dont l’aide est inestimable et précieuse, tout au long de l’année.
Cette exposition, est le reflet de la vie de temps lointains et nous permet de voyager du Dolmen de la Rouyre, au site d’une exploitation agricole de l’antiquité, en passant bien entendu par l’aqueduc-viaduc qui traverse l’Agly. Passant des Romains aux Carolingiens, voilà un lieu qui, nous pouvons le dire, a bougé au cours des siècles. Raison de plus, de tout faire pour son entretien, pour qu’il puisse continuer de porter encore longtemps, la mémoire de notre pays.
En supplément et venant compléter l’exposition maîtresse, des photos plus récentes de la vie dans la commune ou beaucoup pourrons reconnaître qui un ami, un parent, un père, une mère.

Des personnages hors cadre

C’est Roland Salguero qui, ayant pris sa retraite d’inspecteur du trésor public, est revenu dans son pays d’origine. Passionné par l’archéologie et l’histoire, il a fait la découverte du moule permettant de fabriquer des pointes de flèche. Une copie du moule est exposée à Ansignan. C’est également lui, qui a pris les dispositions nécessaires pour sauvegarder la découverte de restes humains soulevés de terre par le pic d’une charrue. Pour Roland, nul doute existe. Dans ce territoire, tout est à découvrir. Selon toute vraisemblance donc, nous aurons certainement le plaisir de partir à nouveau à sa rencontre.
Et ensuite, nous avons également rencontré Jean-François Ferrer, Jeff pour les intimes. C’est lui l’auteur de la citrouille qui a permis de récolter les dons pour continuer l’œuvre utile pour conserver le patrimoine. Il est aussi artiste peintre. Un aperçu rapide de ses toiles nous a montré tout son talent. C’est promis, nous serons présents lors du vernissage de son exposition que nous espérons prochaine. Ainsi, nos lecteurs pourront découvrir un artiste de talent et toute sa générosité.

Un lieu porteur d’histoire

Maintenant, imaginez ces rencontres dans un lieu porteur d’histoire de par son nom : « Les Mameluts ». À l’occasion, interrogez les villageois sur l’origine de ce nom. Ils le feront d’une façon talentueuse. Un havre de paix, de bien-être, qui inspire le repos, la générosité, tout autant que la fierté d’appartenir à un monde beau et sincère, plein d’humanité. La nature avec tous ces charmes. L’eau tranquille, qui appelle des lendemains forts et sereins, malgré tous les tumultes de la vie. Ce plan d’eau est une véritable merveille dans un écrin verdoyant à nul autre pareil.

À protéger à tout prix !

Un autre plan d’eau existe sur la commune, celui dit « del moli », tout autant apprécié.
Renseignements pris, la journée a été un véritable succès. Les visiteurs sont venus en nombre, dépassant toutes les espérances. Ils sont la reconnaissance du travail fait par nos bénévoles, ce qui est un encouragement certain, à poursuivre dans cette voie.
À noter aussi la présence à cette journée, de Charles Chivilo et de Lola Beuze, les conseillers départementaux.
Pour tout renseignement, téléphoner au : 06 80 15 51 81

Joseph Jourda