Anciennement le « Sun Beach », le « Carré Blanc », tout de blanc vêtu du sol au plafond, sur les côtés également, mobilier compris, a ouvert ses portes au public avant-hier soir.

Situé sur le front-de-mer, entre le Wantilan Café et le restaurant « O Malassi », en direction du parking des Caraïbes, ce tout-nouveau tout-beau bar-à-tapas fonctionnera dans un premier temps tous les jours de 17h à 2h du matin, puis toute la journée en haute saison estivale, vraisemblablement dès le 1er juin.

La carte des tapas est sobre, mais néanmoins très intéressante et suggestive car elle intègre l’essentiel de ce que l’on apprécie – et du très bon ! – à l’heure apéritive face à la Méditerranée. On reconnaît dans le climat ambiant des lieux la patte d’un certain Chichi, maître des nuits argelésiennes. L’endroit allie dans un climat d’une simplicité extrême toutes les tendances du blanc et, forcément, dépareille totalement dans la station balnéaire. Fallait oser une telle tranche de nuit. Le résultant est bluffant. A la rédaction de ouillade.eu vous l’aurez compris : on a kiffé !

C’est Sébastien qui est aux commandes, un disc-jockey qui connaît (très bien) la musique ; la clientèle pourra compter sur lui pour « mettre le feu » dans un style musical pur des plus conviviaux…

 

Autour du responsable du « Carré Blanc », Sébastien, Steeve le barman (à gauche) et le chef-de-cuisine Jean-Baptiste.

 

Chichi de la discothèque « Central Beach » venu en ami soutenir l’équipe du « Carré Blanc ».