Salle archi-comble, hier soir, pour le maire de Sorède, Yves PORTEIX, entouré de son conseil municipal, qui présentait ses vœux à la population, en présence également de nombreuses personnalités locales, parmi lesquelles : Sébastien CAZENOVE (LREM/ La République En Marche!), député de la circonscription, Pierre AYLAGAS (PS), président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, Guy ESCLOPé (PRG), conseiller régional, Antoine PARRA (PS), maire d’Argelès-sur-Mer, les conseillers départementaux Martine ROLLAND (PS) et Robert GARRABé (PS/ maire de Saint-Jean-Pla-de-Corts), Francis MANENT, maire de Saint-André, Jean-Michel SOLé (LR/ Les Républicains), maire de Banyuls-sur-Mer, Christian NAUTé, maire de Laroque-des-Albères, Raymond LOPEZ, maire de Saint-Génis-des-Fontaines, Christian NIFOSI, maire de Villelongue-dels-Monts, Raymond PLA, maire d’Ortaffa… et la présence amicale très remarquée de « Miss Pays Catalan » !

« Pour Sorède que j’aime, c’est le moment de porter un regard objectif et sans complaisance sur l’année écoulée et surtout de faire le point sur les actions en cours et les projets en gestation », devait enchaîner Yves PORTEIX, après avoir remercié la présence de toutes et de tous.
« La période des voeux, c’est aussi un moment irrationnel un peu surréaliste où l’on se prend à rêver d’un monde meilleur. Bien vite on remet les pieds sur terre et on se rend compte que dans le cheminement de notre civilisation les enjeux majeurs n’avancent pas au même rythme ; d’un côté il y a l’avancée extraordinaire des techniques de communication, des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, qui sont un puissant facteur de mondialisation, mais aussi une source d’inquiétude, de l’autre la citoyenneté le civisme le développement durable la transition énergétique, la couverture intégrale du haut débit qui me paraissent avoir encore une longue distance à parcourir sur le chemin du mieux vivre ensemble, et sur la construction d un projet de société équilibré et vivable pour tous aujourd’hui et dans le futur ».
>
Concernant la commune de Sorède, selon lui 2017 aura été une année de transition avec des satisfactions : livraison des maisons du lotissement social la Coscolleda par l’OPH ; fin d’une tranche importante de travaux post inondations ; pose de la première pierre du complexe sportif plus acquisitions foncières attenantes ; pose première pierre du Pôle Médical ; deuxième tranche de l’avenue de la Vallée Heureuse & et de la Rue du Conflent + petits travaux de voirie.
Yves PORTEIX a également fait le point sur la politique environnementale de la commune : pour le second Agenda 21 le travail de réflexion partagé entre le Conseil municipal et le groupe de Sorédiens volontaires a permis de faire émerger une thématique forte : la mise en valeur et l’embellissement du cœur de village, ainsi que la préservation de son patrimoine bâti et naturel ; avec le souci constant de soutenir la vie économique et les commerces du village. « De même il est à noter que nous avons proposé que deux actions soient directement menées par des Sorédiens – une page Facebook les voisins de Sorède : un lien d’entraide entre les habitants du village sans enjeu commercial, uniquement un échange d’informations et de services… D’autre part, dans le cadre d’une action citoyenne, un groupe de travail a décidé en 2018 de fêter la Fête de l’Europe le 9 mai (…) ».

Concernant les associations  : « Je voudrais dire qu’une très grande majorité de Sorédiens pense le plus grand bien de nos associations qui touchent à la plupart des domaines. Cette popularité montre votre utilité – le Conseil municipal  en est parfaitement conscient et sait que notre commune serait en partie palissée si ces institutions n’existaient pas ! Aussi vous pouvez compter sur notre soutien technique et financier et nous vous demandons rigueur et responsabilité ».

Le maire de Sorède a aussi fait part de ses déceptions, concernant notamment : l’aménagement de la zone 1na derrière le parking du centre médical bloquée par trois propriétaires, la difficulté à mettre en place un projet cohérent et attractif sur le site du Mas Del Ca, le mauvais état de la voirie, les problèmes d’intervention sur le Tassio et sur le barrage… « jusqu’à l’abandon que j’espère provisoire du projet de réaménagement du site de l’ancien ESAT ».

En revanche, Yves PORTEIX s’est dit être « très optimiste et serein pour cette année 2018 qui verra de nombreux projets aboutir : l’inauguration et mise en service du complexe sportif et du Pôle Médical ; l’aménagement du parking rue de la petite Gabarre face au CLSH ; la réalisation de l’espace dit de La Rourède en bord de rivière rive droite (étude réalisée avec le Conseil municipal des jeunes) ; le réaménagement du jardin d’enfants et création d’un nouvel espace ; la construction de 11 logements par l’OPH plus ceux imposés à hauteur de 20% sur les lotissements privés au nombre de quatre (les eires Antoine – les balcons de Sorède et les Rabasses) ; l’aménagement des étages supérieurs de l’immeuble Lavail qui abrite la médiathèque ; la réfection de voiries et réseaux (rue du Mas Del Rost – 3ème tranche avenue de la Vallée Heureuse – réseaux et revêtement sur l avenue de la Côte Vermeille – rue de la Gabarre devant les écoles jusqu’au carrefour de la Creu – rue des Oliviers et rue de la Garrigue – et à cheval sur deux exercices rue des Châtaigniers, des Micocouliers jusqu’au mas florentin rue du Formiguer et des Lilas) ; bas de la rue de La Coscolleda et rue de la Marinade (…) ».

Le maire a bien évidemment confirmé « l’installation d une borne ou station pour l alimentation des véhicules électriques sur le parking route de Laroque-des-Albères », de même qu’il a souligné la bonne entente communautaire : « Nous travaillons de concert avec la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, qui intervient sur notre commune dans de nombreux domaines : eau, assainissement, déchets, petite enfance et jeunesse, entretien de l’éclairage public, zones d’activité, tourisme, médiathèques, instruction des permis de construire… Et à partir du 1er janvier la GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) qui nous concerne de près. La solidarité doit rester le maître mot de l’esprit communautaire en toutes circonstances ».

Dans sa conclusion, Yves PORTEIX a rappelé à ses concitoyens : « L’équipe municipale se tiendra à vos côtés pour faire émerger des initiatives et des actions citoyennes afin de renforcer les liens entre tous les Sorédiens ; nous avons besoin de vous ! La Démocratie, ce n’est pas uniquement mettre périodiquement un bulletin de vote dans l’urne, disait Pierre MENDES-FRANCE. Il faut savoir abandonner tout sectarisme pour éviter polémiques et règlements de compte, s’engager quand c’est possible vers une logique de conciliation et de tolérance. Voyez, j’ose mettre la barre haute, y parviendra t’on ? Vous et Nous. C’est le vœu que je formule pour 2018 concernant notre gouvernance. Merci de m’avoir écouté. Belle et heureuse année 2018 à toutes et tous ! ».