Compte rendu de la délégation du Comité de défense de La Poste des Platanes reçue le 5 janvier par le 1er adjoint au maire de Perpignan, Me Pierre PARRAT.

« Notre délégation était composée de trois personnes (deux habitantes du quartier et un syndicaliste).
Monsieur PARRAT nous a informés qu’il représentait la mairie à la Commission départementale de La Poste (CDDP, instance de « concertation » de La Poste avec les élus départementaux).

Il nous a rappelé ce qu’il considère être la position du maire et ses déclarations au sujet du bureau des Platanes (à savoir : qu’il ne fermerait pas !).
La délégation a pris bonne note de cette déclaration mais lui a rappelé les ambiguïtés de la position de la mairie et par conséquent les incertitudes quant a l’avenir de notre bureau. En particulier nous avons évoqué les cas des bureaux du quartier Joffre et celui de Brutus, lui soulignant que, dans le passé, la municipalité avait donné son autorisation à La Poste pour ces fermetures de bureaux.
La délégation a insisté ensuite sur les aspects inquiétants des courriers émanant du maire et de la direction départementale de La Poste. Elle a souligné vivement et de façon argumentée la nécessité du maintien de notre bureau et même de l’augmentation des heures d’ouverture.
Une discussion s’est menée sur la « duplicité » de La Poste qui évoque la fréquentation et la signalétique alors qu’elle organise sciemment le non-remplacement du préposé et abuse de toutes les occasions pour fermer le bureau.
Monsieur PARRAT a pris bonne note de nos remarques et s’est engagé à intervenir à la CDDP pour obtenir une augmentation des heures d’ouverture du bureau en écrivant à Monsieur Georges ARMENGOL (maire de Saillagouse) qui préside cette CDDP. Il nous a invités à faire de même afin d’éclairer les élus sur l’attitude de la direction de La Poste et sur les besoins véritables des habitants.
Il a clairement affirmé qu’il s’opposerait (dans le cadre du contrat territorial de présence postale) à toute fermeture ou transformation du bureau de poste des Platanes.
L’entretien s’est terminé sur ces propos rassurants, la délégation souhaitant avoir une copie du courrier de la mairie à la CDDP.
Ce vendredi 12 janvier à 18h 30 réunion chez Emma pour le compte-rendu complet et initiatives ».