Jim FOUQUET aux côtés de son papa, Serge, fier comme un Catalan heu-reux !

 

Il n’a que dix-sept ans, il s’appelle Jim FOUQUET : élève de terminale « S » au lycée Bon Secours de Perpignan, ce Catalano-américain, qui vit dans le quartier de la Gare, vient de signer l’un des plus beaux exploits à l’occasion des épreuves du baccalauréat, édition 2017 : 20/ 20 en mathématiques, en physique, en histoire et en latin… 19/ 20 en anglais… 18/ 20 en espagnol, en philosophie, en sciences… A l’arrivée, Jim totalise un record pour son âge : 19,947/ 20 très exactement ! Avec un an d’avance sur le classement général – seulement dix-sept ans rappelons-le – il offre à son bahut la 1ère moyenne départementale.

Bilan de l’épreuve : non seulement il la survole, mais en plus il est admis dès le 1er tour d’APB dans la prestigieuse école Sainte-Geneviève – plus communément appelée « Ginette » – à Versailles, principale préparation avant d’entrer à Polytechnique, où Jim FOUQUET rêve d’accéder.

Déjà sa sœur, Marilou, l’an passé, avait également décroché la mention « très bien » avec s’il vous plait toutes les félicitations du jury, reçue en même temps et directement au concours de l’école d’infirmière – sans avoir à passer par une préparation – n’ayant pas eu l’envie d’entreprendre un long cursus universitaire.

Les premiers remerciements de Jim vont à ses proches, sa maman Karen, ATSEM à l’école Diaz, son papa, Serge, expert immobilier, sa sœur et son frère, à Mlle BEAUDOUIN, qui s’est mobilisée devant sa hiérarchie scolaire pour lui faire sauter une classe ce qui lui a permis de signer l’exploit en question, à toute l’équipe de Bon Secours et, surtout, à ses potes de classe : « Je me suis bien amusé avec eux. Que des amis ! D’ailleurs, au sein de cette terminale TS 4 où nous étions 34 élèves, je note qu’il y a eu beaucoup de très très bons résultats ! L’excellente ambiance qui y a régné pendant toute l’année scolaire n’y est pas pour rien. Cela nous a boosté ! ».

Sa réaction à l’annonce des résultats ? Il avoue qu’il s’y attendait un peu : « Je suis sorti des examens confiant. Je savais là où j’avais plus ou moins bien réussi. Je connaissais mon sujet ».

Ce Franco-américain – il possède la double nationalité – est né à Scottsdale, près de Phoenix en Arizona, d’un papa solidement franco-français, Serge FOUQUET, bien connu en Pays catalan où du Vallespir à Perpignan, en passant par la Côte, il est très apprécié. Face au record affiché par son fils, il ne se prive pas de quelques traits d’humour : « Plus de trois cents ans plus tard, un FOUQUET revient à Versailles, il y a de quoi perturber le repos de COLBERT et de LOUIS XIV… ».

Jim, qui depuis la maternelle a fait toute sa scolarité à Perpignan (Jeanne d’Arc, Bon Secours) garde les pieds sur terre. Il s’adonne toujours à la guitare-flamenco et à la guitare-électrique, parmi ses passions, membre des Phénix de Perpignan (baseball – 18U) en séniors et en équipe de Ligue.

Toutes nos félicitations à ce jeune prodige qui, en plus d’un certain et indéniable talent, cumule gentillesse et sympathie ne pouvant que lui attirer de belles réussites à l’avenir. C’est en tout cas ce que nous lui souhaitons !