Communiqué de presse.

 

« Nous vous annoncions la semaine dernière une manifestation atypique sur Montpellier. Elle concerne les personnels de l’Education Nationale accompagnants nos enfants porteurs de handicap dans les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées.

Personnels payés en moyenne 700 euros par mois, à qui on offre ni formation, ni qualification, ni statut .

Payés au lance-pierre, précarisés par le premier employeur de France, Le SNALC, syndicat humaniste, mène la bataille du respect et de la dignité.

Le président Emmanuel MACRON avait fait de l’Handicap une priorité, les faits ne lui prêtent pas raison.

Plusieurs AVS qu’on appelle désormais AESH n’ont pas été payés en septembre et octobre, et ont dû aller aux Restaurants du coeur pour pouvoir donner le biberon à leurs enfants.

Face à ce mépris le SNALC monte le ton et compte obtenir dès demain des avancées significatives.

Manifestation à 14h 20 devant le rectorat, nous sommes reçus par le Directeur de cabinet de Mme Le Recteur à 14h 30″.