Réponse à l’article : « Banyuls-sur-mer / Fête des vendanges : la municipalité débordée par des bagarres » paru sur le site d’information locale de L’Ouillade

« La 22ème Fête des vendanges a été un magnifique moment de convivialité et de partage tout au long des quatre journées (dès le jeudi et jusqu’au dimanche en soirée) que comporte ce grand évènement tel que le qualifie les autorités préfectorales.

D’aucuns ont apprécié l’accès sécurisé au cœur de Ville (les Banyulencs, les amis de Banyuls, les amis touristes), les animations organisées sur le thème du vin par l’Association Fête des Vendanges en partenariat avec la Ville, la convivialité et le partage des mets et des vins par les participants au déjeuner pris sur la plage au sein de très nombreuses et chaleureuses « colles ».

D’aucuns ont salué l’organisation de ce grand évènement malgré la complexité liée au respect strict des nouvelles procédures de mise en sécurité de la population (collaboration de la Gendarmerie et de la Police Municipale) en conservant cependant l’esprit de la fête.

Il faudra plutôt souligner les efforts accomplis par tous les bénévoles, la présence des services municipaux mais aussi… le temps au beau fixe avec des températures estivales et juste ce qu’il fallait de tramontane.

Non décidément, le titre de l’article paru ce jour ne correspond en rien à cette belle journée partagée par plus de 8 000 personnes environ le dimanche 8 octobre 2017 dont le sentiment général exprime une grande satisfaction pour l’ambiance « festive et bon enfant » qui y régnait ; aucune commune mesure avec la description faite du « phénomène – qualifié « d’extrêmement grave » dans la population ».

D’ailleurs, tous conscients de l’intérêt de sonner la fin des festivités, aussi bien commerçants que cafetiers ont fermé leurs établissements avant 20h comme cela leur avait été préconisé par la municipalité.

En tout cas, la municipalité remercie le Rédacteur du site d’information locale, même s’il n’a pas investigué correctement les faits rapportés (aucune procédure mentionnant des faits de violence n’a été enregistrée par les services de la Gendarmerie et de la Police municipale). Cela permet tout au moins de rappeler non seulement le sérieux et l’efficacité des moyens mis en place pour le bon déroulement dudit évènement, mais aussi le respect des consignes communiquées auprès de tous les acteurs (Associations, cafetiers et commerçants), et surtout de souligner l’esprit de la fête. C’est pourquoi les termes de « féria » et de « beuverie » n’ont nullement à être employés lorsque l’on souhaite définir l’ambiance de convivialité qui l’anime.

Peu importes les « fake news ». Quant « à rassurer la population » du village : on peut espérer faire confiance à sa lucidité et son intelligence pour savoir reconnaître la tranquillité publique dans laquelle elle vit.

Vous remerciant par avance de ne pas « étouffer » ces quelques lignes, tous les acteurs de la Fête des Vendanges comptent sur leurs publications ».

NDLR. Ouillade.eu n’a jamais remis en cause ni l’organisation ni le succès de cette 22ème édition de la Fête des vendanges. La rédaction a rapporté simplement l’existence réelle d’un fait-divers qui s’est produit en soirée, et dont tout le monde parle dans le village.