Suzy Simon-Nicaise, adjointe au maire UMP de Perpignan, communique :
« Ce jeudi 5 décembre, comme chaque année depuis 2004, les Français d Algérie se sont réunis après la commémoration officielle en hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d Algérie au monument aux morts, devant l’olivier planté à la mémoire des personnes enlevées en Algérie entre 1954 et 1963, disparues à jamais. 
Leur stupéfaction fut grande de constater que plutôt que de venir s associer à ce moment de recueillement et assurer les familles de Disparus de leur compassion, les représentants du FN ont cru bon se réunir entre eux quelques mètres plus loin  au même moment.
Les Pieds-Noirs et leurs amis n’ont vraiment pas apprécié ».