Sous ce titre, le parti politique « Oui au Pays Catalan » communique :
« La prolifération des grandes surfaces détruit le petit commerce et le lien social dans les Pyrénées-Orientales, car les clients quittent les coeurs de ville. Ils rejoignent les hangars des périphéries, consacrés à l’alimentation, au bricolage, à l’habillement, aux sports ou à l’automobile. Depuis trop longtemps, les décisions administratives effilochent la société du Pays Catalan, en faisant voler en éclats les centres de vie. Notre force politique, engagée pour le territoire et tous ses habitants, considère urgent de limiter la casse, en stoppant la dérive commerciale. 
Le 29 mai, la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) statuera sur un nouveau projet de centre commercial. Celui-ci se profile sur 4000m2, à Perpignan, face à l’hypermarché Leclerc Nord. La CDAC, pilotée par la préfecture, a rejeté en 2016 le projet commercial Comteroux, à Perpignan Sud. Elle doit faire de même pour Perpignan Nord.
Nos quatre candidats investis pour les élections législatives, condamnent les délires commerciaux et les décisions irresponsables. Protégeons notre cadre de vie, nos liens sociaux et notre commerce traditionnel, arrêtons la folie des grandes enseignes ».