Urbanisme / Habitat

Sous ce titre, Me Louis Aliot (FN), tête de liste Perpignan Ensemble, communique :

« – Créer une commission urbanisme ouverte à l’opposition afin de confronter les avis sur l’aménagement urbain mais aussi rendre plus transparent le choix des entreprises et/ou des lotisseurs.

– Associer les citoyens aux projets urbains qui impactent les finances de la ville et modifient significativement l’aspect général des zones aménagées par le biais du référendum.

– transparence absolue dans l’attribution des logements sociaux et meilleure information dans les politiques d’aide à la rénovation des logements privés.

– Gel des grandes surfaces au profit des indépendants et du commerce de proximité.

– Adaptation du plan de circulation en fonction des zones habitées nouvellement créées et le centre-ville.

– Plus grande vigilance dans la maintenance et l’entretien des équipements publics (voirie, etc…)

– Création de lotissements municipaux sur certains terrains communaux disponibles.

– Perpignan doit intégrer dans son urbanisme une zone « loisirs jeunesse » avec une patinoire et un espace couvert dédié aux sports urbains alternatifs (Bmx,..).

– Le square Bir Hakeim doit redevenir un espace de loisirs pour les enfants et de détente pour les familles. Création de jardins d’enfants sécurisés dans les différents quartiers de la ville.

– Rénovation et mise en valeur du patrimoine, aménagement et embellissement des berges de la Têt.

– Revalorisation des quartiers du centre-ville historique dits des trois paroisses, par une concertation généralisée avec les populations qui y vivent.

– Perpignan doit retrouver sa spécificité et son charme de ville du Sud par un aménagement équilibré de ses places trop « minérales » avec des espaces verts adaptés et diversifiés ».