« Pour répondre aux Fake News locales ainsi qu’à quelques personnes indélicates qui se reconnaîtront, je tiens à préciser trois choses :

– J’exerce le mandat de conseiller municipal bénévole de Perpignan et ne peut être présent tout le temps à toutes les séances du conseil municipal car je suis accaparé par mon mandat de député avec un agenda chargé. J’ajoute qu’en général, les séances du Conseil municipal se tiennent le mercredi, le même jour que mes travaux parlementaires à l’Assemblée, sans compter les personnes que je reçois et les déplacements dans le département. J’ai dix élus qui m’entourent et qui sont chargés de défendre les intérêts des Perpignanais.

– Je suis mobilisé aussi, pour Perpignan et les Perpignanais, à rencontrer diverses personnes, personnalités ou réseaux, en vue de la mise en place d’un projet municipal moderne, enraciné et efficace entièrement tourné vers l’emploi, la renaissance économique, et la sécurité. Il faut tourner la page de la gestion ALDUY-PUJOL-GRAU qui nous ruine.

Enfin, je prépare l’échéance municipale de 2020 sans tambour, ni trompette, sachant mieux que quiconque, qu’en la matière la discrétion vaut de l’or (…).

J’engage les commentateurs à se pencher sur le travail des élus du groupe FN-Perpignan Ensemble et sur leurs interventions, plutôt que de colporter des ragots, des commérages et autres papotages recueillis aux heures apéritives  (…).

En conclusion, je mènerai une liste aux municipales de 2020 sans étiquette, soutenue par plusieurs structures et personnalités dont la seule mission sera de servir les Perpignanais et de faire de Perpignan, une ville moderne, propre, sûre et prospère ! ».

 

Louis ALIOT, député FN-RBM de la 2ème circonscription des P-O, conseiller municipal d’Opposition de la Ville de Perpignan, conseiller communautaire.