Communiqué de presse.

« Le Président de l’université et le maire de Perpignan veulent transformer  le théâtre municipal en amphi pour accueillir 800 étudiants  supplémentaires, en centre en ville, en 2020.

Cette salle de spectacle doit conserver ses fonctions, au service de la  culture, des habitants, des artistes, de la création. C’est aussi un  outil de cohésion sociale dans un quartier en difficulté.

Il existe d’autres solutions pour accueillir les étudiants, en  construisant sur des parcelles récemment démolies ou en utilisant  d’autres locaux existants.

Edifié en 1812, ce théâtre à l’italienne disparaitrait de fait, par les  transformations exigées par les mises aux normes liées à son changement  d’affectation.

Madame la ministre de la Culture doit refuser le changement d’affectation, même partielle, du théâtre municipal.

Monsieur le maire de Perpignan doit renoncer à son projet, réaliser une étude en vue de sa restauration et engager une réflexion avec les acteurs culturels et patrimoniaux pour son utilisation.

Premières initiatives :

> Un collectif pour sauver le théâtre municipal vient d’être créé à l’initiative de l’ASPAHR (Association de Sauvegarde du Patrimoine Artistique et Historique Roussillonnais).

> Une pétition a été mise en ligne (en pièce jointe) qui a déjà reçu plus de 1000 signatures en 24 heures. Lien vers la pétition : http://chn.ge/2zcrHML

> Une « animation » aura lieu lieu samedi 14 octobre, à 20h, devant le théâtre municipal ».