De la plume de Jimmy PARADIS, porte-parole du Syndicat des Travailleurs du Sexe, qui se définit également comme « Un citoyen engagé pour Perpignan » : « Visiblement, l’ex-1er adjoint de la Ville de Perpignan et actuel député « En Marche! » de la 1ère circonscription des P-O, Romain GRAU (LaREM/ La République En Marche!), n’a pas compris qu’il se passe quelque chose dans le pays, qu’une colère gronde pour exprimer une souffrance et des injustices sociales… Quelques milliers de retraités ont reçu, par surprise, une lettre signée de Monsieur le député Romain GRAU dans leur boite aux lettres cette semaine. Une lettre type envoyée à des milliers de Perpignanais qui n’ont rien demandé et qui restent pour beaucoup d’entre eux étonnés que l’on puisse dépenser autant d’argent, à des fins évidemment électorales pour 2020, car il s’agit bien de racolage. Dans ce courrier, Romain GRAU leur écrit de belles promesses, sur de belles paroles qui voudraient presque dire qu’après les avoir amputé de leur pension (merci M. MACRON pour la CSG), donc de leurs droits, ils allaient obtenir des cadeaux à outrance ! ».

 

Le coût d’un timbre ne doit pas être cher pour l’Etat pour ainsi gaspiller tant d’argent en envoyant des promesses ridicules…
« Bien sûr », poursuit Jimmy PARADIS attablé avec une quinzaine de retraités choqués par la démarche politicienne du député en cette période pré-insurrectionnelle sociale, « que cette vielle stratégie ne fonctionne plus mais le plus désolant dans cette stratégie racoleuse c’est de voir que :
1/ des milliers d’€ sont dépensés aux frais du contribuable.
2/ des milliers de lettres adressées aux retraités qui sont donc fichés dans le bureau du député ? Ou transmis par un copain de la municipalité ? Ce qui est très inquiétant comme procédé.
3/ quand un citoyen écrit au député il n’obtiendra pas de réponse, il n’a pas le temps de répondre, faut d’abord berner les vieux et les rassurer, 2020 approche ! Personnellement, en tant que responsable syndical et simple citoyen j’attends toujours sa réponse sur un fait de société précis. Car il n’a jamais daigné me répondre malgré mes relances. Quelle vieille stratégie des élus EM ! Innovez un peu ! ».