Romain GRAU (LaREM/ La République En Marche!), député de la 1ère circonscription des P-O, en qualité de rapporteur spécial du budget de la police et de la gendarmerie, a défendu au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale le budget de la sécurité intérieure.

 

En qualité de rapporteur spécial du budget de la police et de la gendarmerie il a pu défendre les deux programmes portant sur l’augmentation des effectifs et l’augmentation des moyens mis à la disposition des forces de l’ordre. Il l’a fait en binôme avec sa collègue Nadia HAI, avec qui il travaille sur ces sujets depuis le début de la législature. Aux côtés du ministre de l’Intérieur Christophe CASTANER, Romain GRAU a pu défendre les mesures ambitieuses du budget de la sécurité avec une hausse importante des effectifs de la Police et de la Gendarmerie, ainsi qu’une hausse des moyens avec la livraison de 5 800 véhicules qui permettront de renouveler le parc automobile de nos forces de l’ordre mais également un effort important sur l’amélioration des conditions de travail des femmes et des hommes qui assurent notre sécurité en intervenant sur les bâtiments, comme cela a déjà été fait pour la caserne Munier et demain pour le nouvel Hôtel de Police de Perpignan.

 

L’augmentation des effectifs votés hier soir au niveau national, ne pourra manquer d’avoir des incidences sur notre département. Cela a déjà été le cas sur notre département puisque 20 postes ont été crées au sein de la Police aux Frontières des Pyrénées-Orientales depuis septembre 2018 et 26 nouvelles affectations ont été décidées au sein de la direction départementale de la sécurité publique de Perpignan depuis le 1er septembre 2018.
Comme l’a dit Christophe CASTANER : « Assurer la sécurité des Français est notre priorité. Elle est aussi un engagement républicain ».