Sous ce titre, Louis ALIOT (FN/ Rassemblement National), député de la 2ème circonscription des P-O, conseiller municipal et communautaire de Perpignan, communique :

 

« Les députés Macronistes ne servent à rien !

Le gouvernement de Monsieur MACRON a tranché. Les Perpignanais devront attendre encore au minimum vingt ans pour être raccordés à la LGV Montpellier-Paris.

Il est vrai qu’avec plus de 15 % de chômage et 30% de pauvres, le développement économique de notre territoire ne doit pas être une urgence pour nos élites nationales et locales.

Le TGV a lui seul n’est pas la panacée, mais il est un atout indéniable pour le dynamisme de notre territoire.

Les citoyens ont élu des parlementaires de la majorité en juin 2017. Monsieur GRAU précisait même qu’il était « l’ami » du président et qu’il pouvait faire avancer les dossiers indispensables pour l’avenir de notre territoire.

Et aujourd’hui…? Que peuvent-ils obtenir de leur gouvernement ? Rien !

On va finir par croire qu’être l’ami du Président sert à être élu, mais certainement pas à faire avancer les dossiers structurants pour l’avenir de notre territoire.

Monsieur GRAU aurait pu défendre la cause des Roussillonnais le 2 juin 2018, quand il était reçu à l’Élysée par son « ami »… il a préféré parler de son ambition personnelle pour les municipales ! ».