Communiqué de presse.

 

« Ce lundi 26 novembre 2018, les élus de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) ont dit : unanimement OUI à la ligne LGV (Ligne à Grande Vitesse) Montpellier – Perpignan, majoritairement NON au contournement ouest – tronçon Rivesaltes – Le Soler.

Cette décision fait suite à notre combat de ces six dernières années et à la solidarité des maires de notre « Plaine du Roussillon » Espira-de-l’Agly – Peyrestortes – Baixas – Saint-Estève – Baho – Villeneuve de la Rivière – Le Soler

Elle est importante car elle devrait permettre de ne pas acter le phasage des travaux en Plaine du Roussillon corrélativement à ceux de la LGV Béziers – Perpignan.

Les opposants à cette décision dénoncent la possible perte des subventions européennes, mais des subventions de 10-20-30 % sur un projet déficitaire correspond à perdre d’une main ce que l’on nous donne de l’autre. En effet en l’état du trafic annoncé, le projet sera déficitaire et se cumulera avec celui du tunnel du Perthus financé depuis le dépôt de bilan de TP FERRO par les contribuables français et espagnols.

Par cette décision, le Roussillon bloque un droit de passage international au bénéfice de sa Gare Centre, de sa plateforme Saint-Charles, de son territoire et fait profiter directement la ligne d’une subvention de 500 à 600 millions d’euros, auquel s’ajoute l’économie d’une gare écartée par le projet de l’ordre de 100 millions d’euros, des éléments qui devraient faciliter le financement du secteur Béziers-Perpignan prévu à partir de 2038 suivant les dernières informations.

Malgré cette décision, le PIG de cette section sera très certainement acté, mais seule une réelle évolution très importante du trafic pourrait permettre sa mise en œuvre à terme. Dans cette optique il appartient à nos élus, nos responsables économiques de suivre cette évolution afin de préparer cette échéance à la fois sur le plan du territoire, de la protection des zones impactées et de la défense des riverains.

Nous resterons vigilants lors de la mise en place de l’enquête publique sur la section Béziers Perpignan avec tous ceux et celles qui nous ont suivi dans ce combat et que nous remercions ».

 

 

Le bureau de PMCV