Communiqué de presse

« Après le grand succès de la fête du Travailleur Catalan, les communistes du département sont prêts pour résister aux ordonnances prises par Emmanuel MACRON, sa majorité et ses alliés, visant à casser le code du travail. Avec ses 11 députés qui, aux côtés de leurs collègues « ultramarins » (Réunionnais, Guyanais, Antillais…), ont formé un groupe de 16, travaillant de concert avec le groupe de la France Insoumise (17), le PCF s’active à l’Assemblée et au Sénat pour être une force de résistance et de proposition pour une autre politique. En attendant la grande mobilisation sociale et populaire du 12 septembre, qui se prépare contre la casse du code du travail, la CSG, la baisse du pouvoir d’achat… les initiatives continuent sur le terrain. Ainsi le samedi 29 juillet, jour de grand chassé-croisé, de 9H à 11H, les communistes catalans distribueront, aux trois péages d’autoroute des PO, un tract visant à sensibiliser vacanciers et autochtones sur l’idée « l’été n’est pas fait pour casser le code du travail » et les inviter aux grands mouvements sociaux et populaires du 12 septembre dans toute la France et à la fête de L’Humanité les 15/16/17 septembre à Paris. Le lundi 31 juillet à 11H30, place de Catalogne de Perpignan, les communistes appellent tous les progressistes à rendre hommage au grand Jean Jaurès (Pacifiste, humaniste, défenseur du monde du travail et des humbles). Le PCF’66 reste actif et vigilant sur le terrain ».