« Monsieur le député, 4 000 emplois supprimés à Pôle emploi : Humanisme – Pragmatisme – Efficacité ?… »

Sous ce titre, le mouvement #Agissons! nous communique avec prière d’insérer :
« Alors que Monsieur le député Romain GRAU – 1ère circonscription des P-O, LREM/ La République En Marche! –  vous vous vantiez la semaine dernière de l’action humaniste, pragmatique et efficace de la politique du président Macron, il faut s’interroger sur le bilan réel de la politique en matière d’emploi du gouvernement que vous soutenez localement.

 

Le chômage vient à peine de connaître une très légère baisse au premier trimestre 2018 en France, le directeur général de Pôle emploi vient d’annoncer une suppression de 4 000 postes, soit plus de 7 % des effectifs sur 3 ans. Ces suppressions de poste faisant suite à celles déjà enregistrées pour 2018 de 1 380 contrats aidés et 297 postes.
On peut donc s’étonner d’une telle annonce alors qu’il y a encore 5,6 millions de Français inscrits à Pôle emploi et que dans notre département le chômage a augmenté de 3,9% en un an, atteignant un nouveau record avec 54 210 personnes. Le chômage de longue durée, ayant quant-à-lui explosé avec une hausse de 8,7% par rapport à l’année dernière pour les P-O.

 

Pour compléter ce bilan, il faut rappeler que le gouvernement d’Édouard PHILIPPE a aussi réduit durablement les crédits du ministère du Travail, dont dépend Pôle emploi, de 9 % avec la dernière loi de finances. Et que les financements du ministère devraient continuer de baisser : de 15,2 milliards d’euros à 12,9 milliards en 2019, et 12,6 milliards en 2020.

 

Ajoutons aussi, que cette même loi de finances prévoit la disparition 200 000 contrats aidés pour 2018. De toute évidence il s’agit d’une mesure « humaniste », comme les ordonnances travail qui ont réduit les droits des salariés notamment devant les prud’hommes.

 

Voilà donc le bilan de votre gouvernement et sa politique pragmatique, efficace et humaniste. Cela ressemble plutôt à une politique d’efficacité comptable aveugle sans concessions, pétrie d’une d’idéologie dogmatique et technocratique.
Quant à votre bilan personnel, il parle pour vous : 28 fermetures de classe pour 9 ouvertures dans les P-O… dont celle de Pollestres qui fait partie de votre circonscription.

 

Alors, monsieur le député, si c’est cette efficacité, cet humanisme, ce pragmatisme, que vous nous vantez seront les maîtres mots du programme pour la ville Perpignan, finissez s’il vous plaît, votre mandat de député, ne provoquez pas d’élection partielle inutile. Les Perpignanais ont déjà pu juger votre bilan à la mairie avec Jean Marc PUJOL et Jean Paul ALDUY ».
#Agissons!
www.agissons.org
agissons66@gmail.com