Au lendemain du discours de Carles Puigdemont promettant l’indépendance de la Catalogne, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a demandé, mercredi, à l’exécutif catalan d’éclaircir sa position d’ici cinq jours.

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano RAJOY (PP), a annoncé, ce mercredi 11 octobre, avoir donné cinq jours au président de la Generalitat de Catalunya, Carles PUIGDEMONT, pour confirmer s’il avait ou non déclaré l’indépendance de la Catalogne.

« La réponse du président catalan déterminera les événements à venir dans les prochains jours », a fait savoir Mariano RAJOY. « Si le président de la Catalogne confirme déclarer l’indépendance de sa région d’ici lundi à 10h, ou s’il ne répond pas, le gouvernement lui accordera un délai supplémentaire jusqu’au jeudi 19 octobre, à 10h, pour faire machine arrière, avant de recourir à l’article 155 permettant de suspendre l’autonomie de la Catalogne », a précisé Mariano RAJOY devant les députés.