(Photo RB)

Hier à Barcelone, le peuple catalan organisait sa traditionnelle Diada (Fête nationale). Depuis 1886, chaque année, les Catalans commémorent la dernière défense de Barcelone le 11 septembre (1714). Elle a même été célébrée clandestinement sous le gouvernement de Franco. C’est un jour férié (comme le 14-Juillet l’est en France) : les balcons catalans sont fleuris avec la « senyera », etc.

Cette année, à une quinzaine de jours de l’organisation d’un référendum très controversé sur l’indépendance, programmé donc pour le 1er octobre 2017, La Diada revêtait un caractère exceptionnel.

Les Perpignanais qui étaient présents sont unanimes : « Il y avait beaucoup, beaucoup de monde ». Ils parlent tous du « record de participation ». L’événement, qui a donc réuni plus d’un demi-million de personnes, a même fait la Une, hier soir, du journal télévisé de 20h de Gilles BOULEAU sur TF1 (l’un des plus regardés d’Europe !).

On déplorera cependant l’extrémisme de certains qui sous l’œil des medias internationaux n’ont pas hésité à brûler les drapeaux français, espagnol et européen…

 

https://www.elconfidencial.com/amp/espana/cataluna/2017-09-11/diada-manifestacion-quema-banderas-arran-cataluna-referendum_1442060/