Créé en 2009 par la municipalité d’Argelès-sur-Mer, le programme Enfants de la Mer s’est imposé comme un rendez-vous de portée nationale en matière de développement durable et de sensibilisation à l’environnement.
Depuis sa création les élus, les membres de l’association, sensibilisent particulièrement les enfants. Cette année particulièrement une magnifique exposition s’étale sur la promenade du front-de-mer de la station avec pour thème les animaux d’Afrique.
Mais voilà, à 100 mètres de cette exposition, un cirque vient de s’installer, occupant pas moins d’un hectare, avec bien sûr la bénédiction des élus.
Un cirque qui met en avant des animaux d’Afrique, oui mais en cage…
Comment peut-on, d’un côté, faire croire aux enfants, la sauvegarde d’animaux d’Afrique par le biais des « Enfants de la mer », et d’un autre côté exposer des animaux d’Afrique en cage ?
Cela n’a aucun sens ! Quelle pédagogie de faire apprendre aux enfants tout et son contraire?… Heureusement que le maire – Antoine PARRA, PS – imposé à la population est un enseignant…
De nombreuses municipalités interdisent les cirques d’animaux en cage sur leur commune, d’autres les autorisent, mais aucune comme Argelès-sur-Mer fait tout et son contraire.