Hier soir, au restaurant La Salamandre, à Sorède, le chef Dimitri KOSTIC recevait les vignerons du Domaine DEPRADE JORDA, pour un mariage gourmand « mets et vins » des plus aboutis. En effet, ce fut belle occasion pour ce talentueux chef-cuisinier d’élaborer des plats d’exception dans une inventivité culinaire débordant d’imagination et, surtout, d’audace !

Dimitri KOSTIC, récemment installé devant les fourneaux du restaurant sorédien La Salamandre, a depuis incontestablement remis cet établissement dans le patrimoine culinaire incontournable du Roussillon. A l’ombre des Albères, entre montagne et mer, c’est là une magnifique découverte pour un passage à table inoubliable.

Les gourmets habitués à se lâcher sur les blogs qui commentent le quotidien de nos vies, définissent Dimitri KOSTIC comme une sorte de funambule, évoluant entre salé et sucré sur des équilibres renversants. Sa cuisine est élégante, hardie, elle se savoure comme une croisière. Vous l’avez compris : à « lui tout seul », il est un festival des sens, un concert d’émotions pour papilles initiées. Ce sera l’un de nos coups de cœur de l’été. Et pan !

Pour ce qui est de la soirée d’hier, il avait évidemment avec son équipe remarquable (tant en salle qu’en cuisine), placée la barre très haut. La fusion avec les vins apportés par Thomas, du Domaine DEPRADE JORDA, n’était pas étrangère à ce qui avait l’allure d’un véritable défi. Tout au long de cette soirée authentiquement magique, il y a eu du rêve et de l’inspiration.