La ferme-auberge Les Clos de Paulilles, située à mi-chemin entre les communes de Banyuls-sur-Mer et Port-Vendres, sur le territoire de cette dernière, en Côte Vermeille, était déjà (re)connue de tous les épicuriens, de tous les amateurs de croisières, qu’elles soient gourmandes au palais, féérique au regard, etc.-etc.

Le domaine emblématique Les Clos de Paulilles, recréé par Sabine et Bernard Dauré (du Château de Jau, à Cases-de-Pène dans le canton de Rivesaltes… autre adresse du Roussillon où le vin est sublimé dans toute sa splendeur), qui l’avaient acquis dans les années 1970, avant de le céder l’an passé au groupe AdVini-Cazes (ex-Jeanjean), est célèbre : pour ses vins certes, mais également pour son site magique, et donc forcément unique qui lui sert d’écrin, entre mer et montagne, les pieds dans un vignoble d’exception, flirtant avec la Méditerranée…

La carte postale idéale qui ne doit pas faire oublier l’esprit inventif qu’ont fait souffler les Dauré sur ce terroir « coup de cœur » en ayant une approche du vin novatrice, révolutionnaire : ils ont été les tout-premiers à vinifier et à commercialiser des Banyuls « Rimage », à vinifier un Collioure avec une majorité de mourvèdre…

Bref, les Dauré ont insufflé tout en élégance une vision exigeante de leur savoir-faire pour faire du vignoble de Paulilles la valeur sûre que l’on connaît aujourd’hui : 90 hectares, la superficie la plus importante des crus Collioure-Banyuls, dont 63 hectares de vignes plantées d’un âge moyen d’un quart de siècle… Une production annuelle de 1 900 hectolitres (qui donne un rendement de 25 à 30 hectolitres à l’hectare… Des vendanges entièrement manuelles qui viennent de débuter…

Naturellement, les repreneurs, le groupe AdVini, continuent sur cette formidable lancée, ils l’ont même accentuée par un sérieux lifting tout en conservant l’ambiance, l’atmosphère des lieux, le climat dessiné par les anciens propriétaires.

C’est ainsi que le site est désormais entièrement dédié à l’oenotourisme – beaucoup en parlent en Languedoc-Roussillon, mais ici, aux Clos de Paulilles, c’est une réalité ! – une boutique des vins élégante et moderne a été ouverte, une salle de dégustation privée s’offre au public en suivant, le chai a été complètement rénové et les bouteilles s’affichent sous un nouveau look aux formes arrondies, plus douces…

Jusqu’à la célèbre « ferme-auberge » qui a cédé la place à un véritable restaurant dont les saveurs, les produits du terroir (et de qualité) qui y sont travaillés, ainsi que l’originalité de la présentation des plats, le service et l’accueil, n’ont absolument rien à envier aux grandes tables estampillées « gastronomiques » par la critique.

Le restaurant Les Clos de Paulilles s’invite dans la Cuisine traditionnelle et familiale qui nous fait volontiers craquer ; il tient la promesse culinaire d’une escapade maritime où le goût du vrai triomphe.

On ne quittera pas les lieux sans faire un clin d’œil aux nouveaux millésimes produits sur place et qui mettent en avant un autre précieux savoir-faire, souvent récompensé et plusieurs fois primé à l’international : celui des Cazes, autre grand et prestigieux nom de la profession sur le sol roussillonnais.

Les Cazes, c’est bien sûr un terroir, mais aussi la culture biodynamique, toujours en privilégiant une certaine façon de se forger une identité propre au travers de vins racés, équilibrés et provocateurs à la fois car agitateurs de cépages.

Les successeurs l’affirment : « Aux Clos de Paulilles, nous sommes des artisans-vignerons modernes et nous cultivons l’avant-gardisme ! ».

C’est incontestable, et c’est incontesté : Les Clos de Paulilles font partie à part entière de la Gastronomie en Roussillon. En tout cas, ils sont une belle manière d’enrichir son identité.

– Le restaurant est ouvert jusqu’au 30 octobre 2013.