Hier soir, pas moins de 160 personnes se sont attablés au restaurant de Valérie et Jean Sannac, La Littorine, sur la plage des Elmes, à Banyuls-sur-Mer, où le chef-de-cuisine, le génial Gérald Desmullier, s’était entouré le temps d’un dîner d’exception des talents culinaires du créatif et très inventif Alexandre Klimenko, qui officie depuis plus d’un an haut-perché sur le rocher de Leucate, dans le département voisin de l’Aude, en lieu et place de l’ancien sémaphore…

Brice Sannac.

Chaque année désormais, à la même époque, en ouverture de l’incontournable Fête des Vendanges de Banyuls-sur-Mer, supervisée depuis ses débuts par l’inimitable André Mariotti, le restaurant La Littorine organise un repas de légende(s) autour d’accords osés mais parfaits entre mets et vins.

André Mariotti entouré de Brice et Jean Sannac.

Chef d’orchestre de cette soirée, en salle comme en terrasse (couverte) et en cuisine, le (très) jeune Brice Sannac, fils de Jean Sannac et d’ Isabelle Moly-Blin, n’avait négligé aucun détail pour que cette soirée gourmande rejoigne le Panthéon des grands chefs-cuisiniers de la gastronomie régionale.

D’ailleurs, la présence en salle, en quantité et en qualité, de nombreux membres de l’association Gastronomie en Roussillon, fondée par feu le docteur André Parcé, père de l’appellation Banyuls et ancien maire de la commune, témoigne de cette vitalité culinaire, unanimement saluée par de nombreuses personnalités locales.

Valérie Sannac et Mme Klimenko.

C’est effectivement devant un joli parterre d’érudits et d’historiens du terroir, d’experts viticoles des crus de la Côte Vermeille, d’ambassadeurs du territoire faisant souvent preuve d’un dynamisme et d’une inventivité étonnants, que ce rendez-vous a permis une fois de plus de mettre en avant nos vignerons et de grands chefs-cuisiniers, sans oublier la valeur ajoutée : les produits du terroir !

Georges Roque et Valérie Sannac.

Parmi eux : les domaines Saint-Sébastien, Coume del Mas, Cave de l’Abbé-Rous, La Rectorie, Cave Tambour, Cave l’Etoile, Terres des Templiers, Pic Joan, Cardoner… et des personnalités non moins fières de saluer un tel événement : Jean-Paul Ramio, Olivier Reynal (les Caves du Roussillon), Pierre Aylagas (député-maire d’Argelès-sur-Mer), Michel Moly (maire de Collioure et 1er vice-président du Conseil général des P-O), Christian Danoy (brasserie Le Vauban à Perpignan), Fabien Planes (Les 24 Canons à Perpignan), George Roque (président du Syndicat des Vignerons de la Côte Vermeille)…

En salle…

A l’évidence, hier soir, ce concept « accord mets et vins », qui certes ne date pas d’hier et qui a déjà été mis en musique dans d’autres établissements roussillonnais de grande renommée, a permis de mettre méticuleusement en pratique des orchestrations savoureuses qui sont de véritables réussites culinaires, à l’image de cet Œuf croustillant cuit à basse température, concassée de tomates au parfum de basilic, coulis d’oignons doux, servi avec un Cornet & Cie 2012 (Cave de l’Abbé Rous) ; ou encore de cette exceptionnelle crépine d’agneau rôtie et son crumble de cèpes aux noix (un truc de ouf !), jus à la sariette et à l’aïl confit, servi avec un Quadratur 2006 (Coume del Mas).

Pierre Aylagas, Thibault (de la Coume del Mas), Brice Sannac et Michel Moly.

Bravo à nos deux chefs (remettez-nous ça vite !), Gérald Desmullier et Alexandre Klimenko, pour leur accord gastronomique parfait ! Techniquement, d’abord, ils nous ont offert un beau panorama de leurs talents. A propos des saveurs choisies, ensuite, ce fut un sans-fautes. Enfin… Que du Bonheur !

Les deux chefs-cuisiniers figurent en bonne place pour décrocher l’étoile, vous pariez combien ?

La fête ne serait pas totale si les félicitations et les encouragements n’étaient pas tressés également sur toutes les têtes des équipes, en cuisine comme en salle, qui ont accompagné avec brio et efficacité cette très belle aventure gourmande d’un soir.