Aux commandes de cet endroit très sympathique depuis trois saisons, Virginie DESCALZI et Clément, en créant sur le front-de-mer Ô Malassi ont voulu reproduire l’ambiance et le décor des bodegas andalouses. Ils y ont réussi parfaitement tout en respectant les normes sanitaires françaises qui, par exemple, empêchent d’accrocher des jambons au plafond…

Mais cela est un détail sans importance Ô Malassi, car ici c’est dans l’assiette et pas en levant les yeux au ciel que cela se passe.

Dans ce lieu authentique, typique, qu’on s’attendrait davantage à découvrir sur la route qui mène à Puigcerdá ou en Andorre, on se régale en toute simplicité des plats envoyés par la cuisine, grâce à des recettes traditionnelles qui nous font retrouver avec un immense plaisir le goût des saveurs perdues… Ce qui, vous en conviendrez, n’est pas évident sur le littoral, en cette période de haute saison estivale, où moules-frites, pizzas, burgers et autres paninis tiennent le haut de la plage !

Virginie et Clément enchantent nos palais, réveillent nos sens, à partir des produits les plus simples « de aqui ».  Il ne vous reste maintenant qu’à trouver votre place, ou à prendre votre mal en patience, car si vous n’arrivez pas au bon moment ou si vous n’avez pas réserver, vous avez de fortes probabilités de rester debout devant l’entrée du Ô Malassi. Le comble !