(De gauche à droite : Yannick, Didier KARL, Naïma et Jennifer).

 

Originaire de la région d’Orléans, Didier KARL vit sous le soleil du Roussillon depuis deux décennies. Formé chez le Perpignanais Camille OTéRO (fondateur du mythique restaurant  Le Café Vienne de la place Arago), à la belle (et grande) époque du restaurant Le Mas Vermeil, il était l’an passé dans les cuisines de La Llonga, sur le port d’Argelès-sur-Mer, face au Racou. C’est donc pratiquement en voisin qu’il s’est déplacé dans la célèbre allée piétonne Jules-Aroles, dans le centre-plage de la station balnéaire, où Christian GRANDMAISON lui a confié le piano culinaire de l’ex-glacier Pépé Luis, avec pour mission l’ambition d’en faire « LA » table de cette artère commerçante fréquentée en haute saison, nuit et jour, par des milliers de touristes… et de saisonniers.

Pour en arriver là, à ce défi – le pari est d’autant plus osé que l’allée Jules-Aroles est surtout réputée pour ces boutiques de fringues, d’accessoires… et pour ses enseignes de restauration rapide (La Petite Fringale, Chez Simon, Le Show-Devant, L’Escalier…) très courues il est vrai parce que l’on y sert aussi des plats du jour excellents ! – Christian GRANDMAISON a même installé en salle la délicieuse Naïma (Qui officiait jusque là pour lui au restaurant-crêperie-pizzéria La Becassine), l’une des figures de la station, chaleureuse, appréciée de tous pour sa gentillesse, ses compétences et une efficacité redoutable même lorsque tout le monde est dans le « jus ». Naïma ne fait pas que partie des meubles, elle est quelque part le soleil du centre-plage dont elle connaît toutes les histoires. Vous l’avez compris, elle est aux petits soins pour toute la clientèle.

De son côté, Didier KARL entend bien ne pas se faire voler la vedette : il arrive fourmillant d’idées, avec une sélection de produits nobles qui, d’entrée, sans attendre le plat principal, positionne Pépé Luis à un bon niveau de gourmandise.  En entrée, justement, n’hésitez pas, plongez avec le Sashimi de thon (et son huile d’olive), ou les Calamars et choricitos grillés façon bruschetta, poursuivez à la carte Tartare de thon mi cuit, huile vierge (ou le Duo de calamars et gambas grillés), ou encore le Cromesquis de bœuf. Les grands classiques, côté viande, des établissement créées par Christian GRANDMAISON, c’est bien sûr le tartare et l’entrecôte grillée, légendaires ici !, que l’on retrouve naturellement à la table de Pépé Luis.

 

La nouveauté, c’est l’intervention de Didier KARL, qui y met talentueusement son grain de sel. Il manipule les « fusions » tel un magicien, notamment lorsqu’il s’agit de travailler le poisson, « à la catalane avec quelques accents asiatiques »… C’est ultra-tendance et, surtout, c’est très bon. La table n’en devient que plus savoureuse, on s’y sent bien loti, en vacances en somme !

 

 

Pépé Luis : ouvert à l’année – 23, allée Jules-Aroles, à Argelès-sur-Mer, tél. 04 68 83 22 64. Entrées de 11,80€ à 13,80€. Formule tapas « à partager » à 22€ (moules aïoli, jambon serrano, pain tomate, gambas, anchois, calamars, choricitos). Salades : de 14,50€ à 15,90€. Poissons : de 13,90€ (moules à la marinière) à 39€ (la zarzuela pour 2 personnes minimum). Viandes : de 15,50€ à 18,80€. Galettes au sarrazin, crêpes sucrées, coupes de glaces…