Communiqué de presse.

 

« Suite à la profanation honteuse de la stèle du camp de Rivesaltes, Djelloul MIMOUNI, Président d’AJIR, pour les Harkis des Pyrénées-Orientales, condamne avec la plus grande fermeté l’acte de vandalisme, particulièrement odieux.
Nous observons avec inquiétude, une recrudescence d’actes racistes et antisémites et demandons aux services de Gendarmerie et à la Justice de tout mettre en œuvre, afin de retrouver et sanctionner sévèrement le ou les auteurs de cet acte inqualifiable.
Pour avoir connu les mêmes souffrances dans ce camp, avec l’ensemble des Harkis, nous assurons la communauté Juive, de notre profonde sympathie et de notre entier soutien ».