La préfecture des Pyrénées-Orientales communique :
Éboulements sur la RN116 entre PR58 et PR 78-500 :
Fermeture de RN116 sur 19,9 Km entre Olette et Mont-Louis
Point de situation sur les actions mises en œuvre dans la journée d’hier, mardi 9 janvier 2018.
Le 8 janvier 2018 au soir, à 21h 40, plusieurs rochers sont tombés sur la chaussée à 2 kilomètres, au-dessus de Fontpédrouse, sur la RN-116 ainsi que sur la voie ferrée. La DIRSO s’est mobilisée sur site pour gérer la déviation de la circulation et sécuriser la route de manière pérenne.
Déviations mises en place :
En raison du risque de nouvelles chutes, la RN 116 est fermée dans les deux sens (PR58 et PR78-500) entre les communes d’Olette et de Mont-Louis sur 19,9 kilomètres, jusqu’à sa mise en sécurité. Une déviation est mise en place au départ de Perpignan, par la RD-117, en passant par Saint-Paul-de-Fenouillet et Axat (département de l’Aude), puis par la RD 118 pour rejoindre Mont-Louis.
Il est recommandé de suivre les panneaux de déviation de type « S » (panneaux sur fond jaune portant la mention S 116 -1).
La circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes est interdite sur la RD-118. Les poids lourds doivent rester sur la RD-117 à Axat et poursuivre jusqu’à Quillan (Aude) et Foix (Ariège) pour ensuite revenir vers les Pyrénées-Orientales.
Ils peuvent également emprunter un itinéraire de déviation de longue distance passant par l’autoroute A-61 conformément au plan de gestion du trafic de la RN-116. Les informations sont relayées auprès des transporteurs par les moyens habituels (Bison Futé), et panneaux à messages variables.
La RD-4 est interdite à la circulation de transit mais réservée aux transports d’urgence et à la circulation des riverains.
La sécurisation du secteur :
Des expertises ont été lancées, ce jour, par la DIRSO, en coordination avec la SNCF, pour identifier les mesures de mise en sécurité visant à rétablir la circulation le plus rapidement possible. Cette analyse a été conduite sur place avec les experts techniques du CEREMA et du RTM.

Il s’est agit d’identifier la présence éventuelle de blocs instables qui risqueraient encore de tomber, de prévoir les purges adaptées et ensuite les travaux de confortement nécessaires.
Des blocs rocheux jusqu’à 4 tonnes se sont détachés dans un secteur où la voie SNCF surplombe la RN, impactant en premier lieu la voie ferrée. Dans un premier temps, la SNCF va donc déblayer et sécuriser la voie ferrée. Cette étape est prévue jusqu’en soirée.
Ce n’est qu’une fois cette première étape effectuée que la DIRSO pourra faire procéder aux dernières purges des blocs encore présents entre la voie ferrée et la RN116, ce qui nécessitera une intervention par minage puis un déblaiement manuel dans la journée de demain.
La circulation pourra être ré-ouverte, vraisemblablement demain en fin de journée.
Le risque de chute de blocs sur la RN-116 :
La Route Nationale 116 est située dans un secteur de montagne où le risque de chute de blocs est élevé et permanent en raison de l’évolution constante du massif rocheux.
Chaque année, ce sont près d’ 1,2M€ qui sont investis pour la sécurisation de la route.