L’affaire remonte maintenant à une quinzaine de jours. 

 

José Manuel ALVAREZ Da SILVA (ou SILVA), né le 11 septembre 1950 (68 ans), est monté dans le train en partance pour Barcelone (Espagne) en gare de Perpignan, le dimanche 2 septembre dernier, très exactement à 18h 10.

 

Il devait prendre sa correspondance pour Ourense (ville espagnole située dans la communauté autonome de Galice), à 20h 20 ce même jour, à Barcelone. Depuis, silence radio !

 

Sa famille, et plus particulièrement sa fille, Kris AMSELLEM, qui réside à Perpignan, ne sait même pas s’il est arrivé à la gare pour changer de train, car son téléphone a été éteint une heure après son départ… « La seule chose que je sais, dont nous sommes sûr, raconte sa fille, c’est qu’il n’est jamais arrivé chez lui le lundi 3 septembre à 9h 20 comme cela était prévu ! ».
Les autorités espagnoles et françaises ont pris connaissance de son signalement et de sa disparition inquiétante, mais à ce-jour ses proches restent désespérément sans nouvelles, aucun retour de la part des enquêteurs.

 

« Comme cette dame retrouvée amnésique, je partage et j’ose espérer que mon papa disparu depuis deux semaines maintenant se trouve dans le même cas de figure, car je ne veux pas penser au pire, je ne veux pas croire qu’il lui soit arrivé un malheur ».

 

Elle a déclenché plusieurs appels au secours sur les réseaux sociaux, demandant à chaque fois et au plus grand nombre de faire écho à sa détresse et à son angoisse en relayant l’information, invitant les internautes des deux côtés des Pyrénées à partager au maximum sa vive inquiétude en diffusant la photo de son papa…