twitter    RSS  
Daily archive Avr 2, 2018

Argelès-sur-Mer/ SoirĂ©e chansons : scène ouverte Ă  toutes et Ă  tous…

L’association Plaisirs Culturels d’Argelès, organise une SoirĂ©e Chansons avec scène ouverte Ă  tous, le vendredi 6 avril 2018, Ă  20h 45, salle Buisson (1er Ă©tage Ă  gauche de la mairie), Ă  Argelès-sur-Mer. EntrĂ©e : libre participation. Ouverture des portes Ă  20h.  
>>lire la suite

Collioure/ Traditions : procession nocturne de la Sanch, goigs dels ous, omelette pascale…

  Procession du Vendredi Saint, goigs dels ous par la chorale « El campanar sardanista » et Ramon GUAL, descente de la traditionnelle cistella chez Phillipe POUS (photo ci-dessus). Et pour finir, omelette pascale au centre culturel : la tradition est sauve, Ă  Collioure en tout cas !      
>>lire la suite

Argelès-sur-Mer/ « Les DĂ©ferlantes » : le festival bascule chez Vivendi International… Qu’en sera-t-il des subventions publiques ?

Toujours prĂ©sentĂ© par ses fondateurs (La Frontera Productions) comme un festival indĂ©pendant – recevant seulement des dizaines de milliers d’euros d’aides publiques : RĂ©gion, DĂ©partement, Commune – et qui, au passage, n’ont jamais manquĂ© d’insister, lors de confĂ©rences de presse locales, sur cette « nuance » qui ferait toute la diffĂ©rence avec leur principal concurrent sous le...
>>lire la suite

Nos Poissons D’Avril Ă©taient lĂ …

L’Ă©vasion spectaculaire de Carles PUIGDEMONT, l’HĂ´tel du DĂ©partement transformĂ© en maison de retraite, un PĂ´le numĂ©rique en Cerdagne-Capcir : ils Ă©taient les Poissons D’Avril 2018 de la rĂ©daction d’Oullade.eu.  Mille excuses Ă  celles et ceux qui ont marchĂ©, couru, sur l’une de ces trois fausses bonnes nouvelles – ou sur les trois Ă  la fois...
>>lire la suite

Tribune Libre/ Hubert Levaufre : « Nous prĂ©occuper ensemble de la qualitĂ© de nos paysages est-il souhaitable ? »

« Le paysage est irrémédiablement, comme tout espace public, une question politique sensible » Nous ne pourrons bientôt plus prétendre aimer notre territoire et en même temps abandonner l’exploitation de nos terres de façon aussi irrémédiable. Le département des Pyrénées-Orientales ne s’embellira que par la réapropriation des terres en friche. Cela ne se fera que...
>>lire la suite