Ariane Schréder (@DR)

Normalienne et agrégée de lettres modernes, Ariane Schréder, 43 ans, enseigne la culture générale à des postulants à la fonction publique hospitalière. Elle vit entre Paris et la province.  Les jurés-patients du CHS de Thuir ont attribué ce mercredi 13 novembre  le 3ième prix Folire à son premier roman « La  Silencieuse » (Philippe Rey)   au second tour de scrutin par 34 voix contre 29 à Vincent Pieri auteur de « Station Rome » (Mercure de France)…
Quittée par son compagnon, Clara, sculptrice de 32 ans, part se réfugier à la campagne, au bord de la Loire. Dans sa grande maison-atelier, bientôt remplie de sculptures aériennes, la jeune femme vit avec bonheur une solitude à peine ponctuée de quelques rencontres : Omar, son voisin, harki et veuf ; Ameline, la pharmacienne, divorcée et en colère ; Bertrand, homosexuel au chômage et photographe de la Loire à plein-temps ; Aubier, le vétérinaire au grand sourire… Tous, aussi esseulés qu’elle, tous exilés à leur façon. Mais les vraies découvertes de Clara la Parisienne, ce sont les animaux et la nature, qui exaltent son cœur r et transcendent son œuvre.
Dans « La Silencieuse », prix Folire 2013,  Ariane Schréder nous livre un portrait de femme d’une justesse et d’une délicatesse extrêmes. Si son héroïne ne trouve pas les mots pour donner le change en société, la primo-romancière, elle, a su dénicher le ton juste pour entrer en force dans le paysage littéraire. En ne se haussant jamais du col, et en appliquant la recette – gagnante – de l’alliage simplicité et sincérité.
 
Le Prix Folire a pour objectif de permettre aux personnes  souffrant de troubles psychiques de couronner la qualité littéraire d’un ouvrage  qui met en valeur les notions de courage, de liberté et de dépassement de soi. 
 
Le prix a été attribué par  des jurés-patients, hier mercredi 13 novembre à 11h, au CHS de Thuir.
 
 
Le  Prix Littéraire Folire, créé en 2011 est le fruit d’un partenariat original entre le Centre  Hospitalier de Thuir (Etablissement Public de Santé Mentale), le Centre Méditerranéen de Littérature  (CML) et la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Il a pour spécificité d’être attribué à un écrivain par des patients.
 
Rappelons que le Prix Folire 2012 avait été attribué à Gilles Paris pour son  roman « Au pays des kangourous » (éd. Don  Quichotte) sous le parrainage de Bernard Pivot. Le 1er prix Folire  avait été attribué à Alain LLense pour son roman « Elle fut longue la Route » (éd. Talaïa), sous le parrainage de Patrick Poivre d’Arvor.
 
Le nom du parrain 2013  a été  dévoilé hier matin à Thuir . C’est Michel Drucker qui remettra le prix Folire 2013 à Ariane Schréder , le vendredi 29  novembre prochain à 15h , à Thuir.