Pour faire son cinéma, Port-Vendres a déroulé son tapis bleu, comme Cannes a son tapis rouge, et les festivaliers l’ont foulé avec gourmandise.

 

Depuis trois ans, Antoine Ros, réalisateur et producteur, à la tête de Zone 2 production, porte cet événement, « toujours émerveillé par le décor et la beauté du site. Je suis d’autant plus satisfait de voir que le festival est désormais bien ancré dans ce paysage, il prend de l’ampleur avec des films en compétition de bonne tenue », dit-il.

 

Le maire, Jean-Pierre Roméro peut être fier de « l’équipement de pointe qu’est le Ciné-Théâtre Vauban avec une salle de cinéma des plus performantes ». Cette année, 9 films étaient en compétition, quatre prix ont été décernés : le prix du jury, pour le meilleur film, le coup de cœur et le prix du public. Le jury composé des deux complices, Eric Massot et Manu Joucla, réalisateurs du film « Un incroyable show », des deux actrices de charme, Marion Dumas et Jane Resmond dont s’est entouré Jean-Marie Leriche, élu délégué à la culture a rendu son verdict.

 

Le prix du meilleur film revient à Naïs Graziani pour son film « La nuit », le coup de cœur du jury honore « Aujourd’hui » de Florent Sabatier, le public décerne son prix à Geneviève Delouche pour son film « Inégalité des chances », et une mention spéciale a distingué « En tout bien tout honneur » de Olivier Chavarot.

 

Dans un éclat de rire irrésistible, les invités d’honneur, le duo d’humoristes sortis de « Nous c’est nous » avaient entretenu la bonne humeur des invités comblés par une grillade conviviale et néanmoins gargantuesque bien méritée par les sportifs pétanqueurs de la désormais traditionnelle partie de boules.

 

Pendant les délibérations, le public a été invité à patienter tout en savourant le film du Portvendrais Alain Escalle, « Le peuple flottant ».