Vendredi 1er décembre 2017, l’écrivain, Prix Goncourt, Didier van Cauwelaert était présent à la salle des fêtes du Soler, pour une conférence-dédicace sur le thème : « AU-DELA DE L’ETRANGE : Expliquer l’impossible ».

Plus de 300 personnes étaient réunies pour rencontrer, cette nouvelle personnalité, invitée dans le cadre des « Rendez-vous de la Connaissance », cycle de conférences organisé par la municipalité en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature (CML), France Bleu Roussillon et la librairie Cajelice de Perpignan.

Accueilli par la maire, Armelle REVEL-FOURCADE, Véronique OLIER, adjointe, et André BONET, président du CML, qui a présenté à l’assemblée Nicolas ROBIN, auteur et lauréat l’après-midi même, du Prix Folire du CML pour son ouvrage « Roland est mort » (paru aux éditions Anne CARRIERE).

Didier van Cauwelaert a débuté son propos sous la forme d’une discussion animée par Jean-Jacques BEDU, auteur et membre du CML. Sa présentation s’est appuyée autour de ses 3 ouvrages déjà parus, « Au-delà de l’impossible (2016) et les Dictionnaires de l’impossible (2013 et 2015) ». Ces livres sont le fruit d’enquêtes minutieuses de Didier van Cauwelaert qui mettent en évidence la passion qui l’anime pour l’étrange et le merveilleux.

Pendant près d’une heure trente de nombreux sujets aussi incroyables les uns que les autres ont été abordés. Grâce à son talent de conteur et de vulgarisateur, Didier van Cauwelaert a entrainé le public dans un véritable jeu de piste associant les grandes énigmes qui entourent de nombreux faits historiques. Du savoir des civilisations disparues, aux dernières découvertes de la physique, de l’espace-temps, aux secrets d’une énergie inépuisable, des guérisons inexpliquées, aux mystères de la conscience ou la mort, ne sont que quelques-uns des thèmes explorés par notre conférencier.

Notre invité est également revenu sur son expérience plus personnelle, d’ordre paranormale qu’il a largement traitée dans ses ouvrages, notamment avec les personnages scientifiques Nikolas Tesla et Albert Einstein qui lui auraient envoyé des messages par l’intermédiaire d’un médium.

« En vous parlant de tous ces cas incroyables, je ne suis pas dans l’acceptation ! Si j’ai écrit les dictionnaires de l’impossible c’est pour faire évoluer les mentalités, pour faire réfléchir, il faut lire mes ouvrages en se disant que vous n’aurez plus la même vision sur le monde ! Ça ne veut pas dire que vous aurez une révélation, vous aurez sous les yeux des cas bien précis avec leurs sources et toutes les références associées et vérifiables. A partir de là, vous pourrez vous renseigner et surtout vous faire une opinion précise… », a déclaré Didier van Cauwelaert.

A l’issue de son exposé, Didier Van Cauwelaert a cédé la parole aux spectateurs qui n’ont pas manqué de poser de nombreuses questions, de partager leurs témoignages ainsi que leurs expériences personnelles qui ont permis d’alimenter un échange particulièrement privilégié.

La soirée s’est achevée par une séance de dédicace organisée par Jérôme EGEA, directeur de la librairie CAJELICE.

Nous vous donnons rendez-vous le vendredi 5 janvier 2017 à 21h à la salle des fêtes du Soler pour une rencontre exceptionnelle avec l’un des plus grands astrophysiciens, Trinh Xuan Thuan qui reviendra sur le thème de son dernier ouvrage : « Une nuit… Du crépuscule à l’aube… Un voyage féérique à la découverte de l’univers ».

Entrée libre et gratuite, contact et renseignements mairie du Soler : 04 68 92 10 12.