La Cour des Consuls Hôtel & Spa Toulouse reçoit entre ses murs, les oeuvres d’Henri Quinta, peintre.

« Peindre c’est faire apparaître une image qui n’est pas celle de l’apparence naturelle des choses, mais qui a la force de la réalité » – Raoul Dufy

Henri Quinta nous livre enfin sa passion complète de la couleur. Son talent s’exprime sans le carcan des fils tendus par le métier à tisser et ses couleurs maîtrisées fusent, plus vivantes encore. Il traduit sa reconnaissance vis à vis des peintres qui l’ont accompagné vers une liberté qui ose poindre et vivre. Il nous fait quitter le monde des toiles à rayures, qu’on aime toujours pour ses folles alliances colorées, mais qui restaient des balises : il nous entraîne vers ce qui est  lumière pure, chaleur intense ou irrésistible fraîcheur de l’ombre, chacun y trouve des idées et des sentiments qui lui sont propres.  

« De par ma formation artistique à l’école des Arts Décoratifs de Paris, je suis très sensible à l’art en général, et si j’ai toujours considéré ma peinture comme un violon d’Ingres, elle est en permanence présente dans mon esprit. Depuis mon enfance, je suis attiré par la couleur – rien ne me faisait plus plaisir qu’une boite de crayons de couleur ou de peinture lorsque je les recevais en cadeau ! La couleur est donc le moteur de mon inspiration et de mon travail. Je le mets régulièrement en application dans la création des rayures colorées des « Toiles du Soleil », usine de tissage que je dirige avec ma femme Françoise et dont je suis le dessinateur exclusif. Comme tout artiste, je suis influencé d’une manière plus ou moins consciente par des peintres dont j’ai toujours admiré le talent : Serge Poliakoff, Mark Rothko ou Nicolas de Staël, pour ne citer qu’eux. Cette première présentation de mes toiles est le travail de plusieurs années, car les différents rôles que je joue dans ma vie me portent sur de nombreux terrains, du directeur de l’usine, à l’homme d’affaire au Japon. Cela conforte l’idée que n’ai jamais considéré ce travail artistique comme mon seul métier, mais toujours comme une passion parmi d’autres passions. » Henri QUINTA.

L’exposition est proposée par Concordia Art Gallery, dirigée par Céline MARCADON, du 2 mars au 16 avril 2017.

Vernissage de l’exposition : le jeudi 2 mars 2017 à partir de 18h 30 – Entrée libre
 
Cour des Consuls Hôtel & Spa, 46 rue des Couteliers, 31000 Toulouse.