Communiqué de presse.

 

« L’assemblée générale de l’ASPAHR (association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais) aura lieu le samedi 5 mai, à partir de 15h, au Centre culturel de Cabestany, salle Jordi Pere Cerdà.
L’ASPAHR, créée en 1963, a été refondée il y a un an pour agir contre la multiplication des menaces qui pèsent sur le patrimoine matériel, immatériel et environnemental dans notre département des Pyrénées-Orientales.
Cette assemblée générale sera l’occasion de s’informer, de débattre et de prendre des décisions d’action sur les nombreux dossiers portés actuellement par l’ASPAHR : les démolitions dans le centre ancien et la révision du secteur sauvegardé à Perpignan, le projet de transformation du théâtre municipal Jordi Pere Cerdà de Perpignan en amphithéâtre pour l’université, le NPNRU du quartier Saint-Jacques, le projet de parc à thèmes à Château-Roussillon, les dangers qui pèsent sur le devenir des canaux d’irrigation, la sauvegarde du Mas Déu à Trouillas et du hameau de Tatzo-d’Avall à Argelès-sur-mer, la substitution d’une borne milliaire à Enveitg, le projet contestable de médiathèque à Sainte-Marie la mer, etc.
Tous les habitants des Pyrénées-Orientales attachés à la sauvegarde de notre patrimoine commun sont invités à participer à cette assemblée générale et à rejoindre l’ASPAHR ; pour cela il convient seulement de s’acquitter de la cotisation annuelle (10 €). L’ASPAHR compte déjà 140 adhérents (dont 30 associations), mais elle a besoin d’être plus forte et plus influente pour être mieux entendue ».

 

Pour contacter l’ASPAHR : aspahr2017@gmail.com
Pour s’informer : http://aspahr.ouvaton.org/

 

La Casa Xancho, symbole et fleuron du patrimoine perpignanais.